Retour à la page d'accueil  
 


    INTERCEGIDD - JEUDI 23 SEPTEMBRE 2021

    SAVE THE DATE 

    La réunion annuelle des CeGIDD est l’occasion d’une rencontre entre tous les acteurs de la prévention dans le champ de la santé sexuelle en Bretagne.

    Le matin, comme chaque année, nous ferons le bilan des actions de l’année dernière et nous essaierons de mettre en lumière les actions originales qui peuvent donner des idées à l’ensemble de la communauté. L’après-midi, nous débattrons des interactions et coopérations possibles entre les nombreux acteurs motivés intervenant dans le domaine de la promotion de la santé sexuelle.

    Rendez-vous, le :

    Jeudi 23 septembre 2021
    10h00 - 16h30

    Chambre de Métiers et de l'Artisanat - RENNES

    (accueil à 9h30)

    >> Programme détaillé

    mis en ligne le 23/07/2021

    Aborder la sexualité et la santé sexuelle avec les personnes migrantes

    ⇒ Voici le document à télécharger sur le site de SPF : ICI

    mis en ligne le 21/07/2021

    Les personnes vivant avec le VIH peuvent participer au don d'organe pour d'autres personnes vivant avec le VIH

    Arrêté du 5 juillet 2021 fixant les conditions de prélèvement et de greffe d’organes provenant de donneurs porteurs de marqueurs du virus de l’immunodéficience humaine

    Les greffes d’organes provenant de donneurs porteurs de marqueurs du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) sont réalisées en application du troisième alinéa de l’article R. 1211-21 du code de la sante publique. Ces greffes demeurent une dérogation à l’interdiction de greffer. Elles ne peuvent être pratiquées que si le pronostic vital du receveur potentiel est engagé et lorsque les alternatives thérapeutiques à cette greffe deviennent inappropriées. Un encadrement strict de ces greffes intégrant les modalités d’appariement virologique entre le donneur et le receveur potentiel doit être mis en œuvre. Le receveur potentiel doit être préalablement informé et doit donner son consentement sur la possibilité de recevoir un greffon provenant d’un donneur séropositif pour le VIH et sur le suivi particulier qui en découle. Il doit également bénéficier d’une prise en charge thérapeutique et d’un suivi post[1]greffe appropriés. Les conditions de réalisation de ces greffes sont décrites dans le paragraphe II de la présente annexe. Le développement de traitements efficaces pour guérir une infection virale à VIH ou l’existence de nouvelles données tirées de l’expérience nationale ou étrangère pourraient conduire à reconsidérer les conditions de réalisation de ce type de greffes. Toute évolution est conditionnée à la remise au ministre chargé de la santé d’un rapport élaboré par l’Agence Nationale de sécurité du médicament et des produits de santé après avis de l’agence de la Biomédecine. Ce rapport peut être remis à tout moment.

    => Téléchargez-le ICI

    Mise en jour le 19 juillet 2021

     

    Droits et épidémies : le CNS publie un avis sur les acquis de la lutte contre le VIH

    Le Conseil national du sida et des hépatites virales (CNS) publie aujourd’hui un Avis intitulé :

     « La lutte contre le VIH/sida : une démarche, des savoirs et des pratiques pour servir aux enjeux du présent »

    Le CNS a souhaité engager une réflexion sur les acquis de la lutte contre le VIH/sida et leur utilité en réponse à la crise        épidémique présente et aux épidémies à venir.

     

     

    En dépit de ses singularités, l’expérience de la lutte contre le VIH/sida peut aujourd’hui faire école compte tenu de défis communs soulevés par les épidémies, en particulier l’urgence, l’incertitude et l’émotion ainsi que la nécessité de bâtir une réponse éthique, internationale et solidaire.

    Retrouvez l’Avis et le Communiqué de presse du CNS / English version 

    Mis en ligne le 08/07/2021

    LA PREP peut être prescrite en médecine de 1er recours depuis le 1er juin 2021

    Vous pouvez consulter le document des nouvelles recommandations de la Haute Auorité de Santé (HAS)

    ⇒ Téléchargez-le ICI

     

    Et tout savoir sur la PrEP en bretagne

                 Vous êtes soignant et souhaitez vous former à la PrEP :

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mise en ligne le 21 juin 2021

    FORMAPREP

    Avis du CNS sur la place de la PrEP en France : changer de paradigme, changer d'échelle

     

    Le Conseil national du sida et des hépatites virales publie un Avis suivi de recommandations sur la place de la PrEP dans la prévention du VIH en France.

    La prophylaxie pré-exposition (PrEP), disponible et prise en charge en France depuis 2016, est un moyen de protection individuelle très efficace des personnes séronégatives. C’est également un levier essentiel sur le plan de la santé publique pour réduire l’incidence du VIH, en l’absence de vaccin.

    Pourtant, les indicateurs épidémiologiques de l’infection par le VIH ne montrent pas un niveau de réduction de l’épidémie en France à hauteur de ce qui a été obtenu depuis plusieurs années à l’étranger, dans des villes et des pays comparables aux nôtres.

    Au travers de onze recommandations, le CNS entend donner à la PrEP toute sa place dans la stratégie de prévention diversifiée du VIH et des IST.

    Retrouvez l’Avis et le Communiqué de presse du CNS

     

    Mise en ligne le 06/05/2021

Retrouvez en accès direct ci-dessous nos articles rédigés en direct des plus grands congrès internationaux !


10th IAS Conference on HIV science (IAS 2019)
Mexico - 21-24 Juillet 2019

Retrouvez la chronique de cette conférence »
 
     
  COREVIH Bretagne ©2012 | Droits réservés | Mentions légales
Coordination régionale de Lutte contre l'infection au VIH

COREVIH Bretagne - Bâtiment Le Chartier, 3e étage - CHU Pontchaillou - 35033 Rennes France
Tel: 02 99 28 98 75 | Fax: 02 99 28 98 76 | E-mail: corevih.bretagne@chu-rennes.fr