Retour à la page d'accueil  
 


    Bulletin de surveillance VIH-IST en Bretagne en 2021

    Fruit d’une intense collaboration entre l’Observatoire Régional de Santé, l’Agence Régionale de Santé, Santé Publique France et toute l’équipe du COREVIH-Bretagne, nous avons le plaisir de vous communiquer le bulletin régional de surveillance VIH/IST à l’occasion de la Journée Mondiale de Lutte contre le VIH-SIDA.

    Vous y trouverez un descriptif de la file active des personnes vivant avec le VIH et suivies en Bretagne, sur les politiques de dépistage, un point sur la vaccination Mpox, des données toutes nouvelles sur le PrEP, et plein d’autres choses… vous découvrirez également que la Bretagne est championne de France de la vaccination contre la papillomavirus !

     

         Téléchargez-le ICI

     

    Mise en ligne le 1er décembre 2022

    Bulletin d'information n°24 - spécial 1er décembre 2022

     

    Le bulletin d’information du COREVIH-Bretagne consacré à la journée mondiale du SIDA et aux évènements organisés en Bretagne à cette occasion est maintenant disponible.

    Il vous permettra de retrouver les liens vers les principales actualités épidémiologiques, des informations sur les manifestations et quelques éléments de la vie du COREVIH.

    Vous pouvez le télécharger ICI

     

    Mise en ligne le 29/11/2022

    1er décembre : Journée mondiale de lutte contre le Sida

    Aujourd'hui en France, environ 180 000 personnes vivent avec le VIH. 86% d'entre elles connaissent leur séropositivité. Grâce aux traitements, elles peuvent vivre une vie normale et avoir une espérance de vie identique à celle de la population générale. Le traitement permet aussi de ne plus transmettre le virus à autrui.

    A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le Sida, le 1er décembre 2022, Santé Publique France, lance une reprise de la campagne « Vivre avec le VIH, c’est d’abord vivre » ayant pour thématique la lutte contre la sérophobie et la promotion du TasP (treatment as prevention).

    ⇒ Une campagne contre la sérophobie : ICI

     

    Mise en ligne le 10 novembre 2022

    ONUSIDA : Rapport mondial actualisé sur le sida 2022

    Le nombre de nouvelles infections à VIH diminuent trop lentement !

    A l'occasion d'une réunion en Afrique du Sud, l'ONUSIDA alerte : en 2021, 1.5 millions de nouvelles infections par le VIH, 1 million d'infections "en trop" par rapport aux prévisions ! Au total dans le monde, 38,4 millions de PVVIH.

    • Adolescentes et jeunes femmes d'Afrique subsaharienne 3 fois plus à risque que les hommes pour diverses raisons (économiques, sociales et culturelles).
    • Mais 70% des nouvelles infections concernent toujours les populations à risque (HSH, travailleurs du sexe, consommateurs de drogues par voie intraveineuse, personnes transgenres, personnes en prison).

    ONUSIDA précise qu'un déclin de 45% à 72% de nouvelles infections entre 2010 et 2020 ont été enregistré dans des pays ayant mis en place des programmes de prévention ! 

    Tous ces chiffres montrent que les progrès sont possibles en poursuivant les efforts et se concentrer sur ces pays qui représentent les trois quarts des nouvelles infections et qui n'appliquent pas les programme de prévention.

    Rapport mondial actualisé sur le sida 2022 : ICI  (en anglais : ICI)

    Communique de presse ONUSIDA : ICI

     

    Mis en ligne le 18 octobre 2022

    Assouplissement dans la convention AERAS pour les PVVIH

    Le 22 juin dernier, la convention AERAS (s’assurer et emprunter avec un risque de santé aggravé) a assouplit ses critères d’éligibilité pour les PVVIH, ce qui constitue une grande victoire pour les personnes séropositives.

    L’actualisation de la grille de référence est applicable à compter du 1er octobre 2022 sur les critères suivants :

    • Changement de la grille de référence pour l’infection VIH qui passe de la partie 2 à la partie 1 ;
    • En conséquence, absence de surprime et d’exclusion de garantie à condition que le prêt arrive à échéance avant les 71 ans du patient ;
    • Suppression de l’obligation d’un début de traitement après 2005 ;
    • Réduction du délai d’accès à l’assurance emprunteur à 24 semaines pour l’hépatite C, avec un « droit à l’oubli » à 5 ans après la guérison de l’hépatite C. Ce droit à l’oubli est identique pour les cancers guéris.
    • Hausse du plafond d’emprunt de 320 000€ à 420 000€ pour un prêt immobilier.

    Pour + d’infos :

    • Communiqué « AERAS » ICI
    • Nouvelle grille de référence Aeras : ICI

    Informations d’après dépêche APM du 9 septembre 2022

    Mis en ligne  le 13 septembre 2022

    Avis de la SFLS - Vaccination Monkeypox et VIH

    Avis de la Société Française de Lutte contre le Sida concernant le seuil de CD4 en dessous duquel les patients vivant avec le VIH qui souhaitent se faire vacciner contre le Monkeypox doivent bénéficier d’un schéma à 3 doses

    Lire l'avis

     

    Mise en ligne le 5 août 2022

    Info : Variole du singe

    Depuis le mois de mai 2022, un virus du groupe « Poxvirus » circule en Europe de façon active. Appelée un peu à tort « Variole du singe » (les singes ne sont qu’exceptionnellement concernés par cette maladie, mais c’est chez eux qu’elle a été identifiée en premier), c’est un virus que l’on retrouve habituellement plutôt en Afrique de l’Ouest ou en Afrique Centrale. Il est proche de celui de la variole humaine, qui a été éradiquée dans les années 1970, mais beaucoup moins grave.

    La particularité de l’épidémie actuelle, qui touche désormais près de 70 pays dans le monde, est que la transmission semble se faire essentiellement par des contacts très proches, et notamment sexuels. Il y a peu de cas graves au sens de l’évolution clinique, mais certaines personnes décrivent des formes extrêmement douloureuses, notamment en cas d’atteinte des muqueuses. Le virus circule actuellement essentiellement chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes.

    Une campagne de vaccination est en cours, mais son organisation est complexe, en plein été et dans un contexte de manque cruel de personnel dans les hôpitaux référents. En attendant que les personnes les plus concernées puissent être vaccinées, et que le vaccin permettent d’être protégé (il faut au moins 4 semaines après la première dose pour voir apparaitre une protection qui commence à être efficace), le meilleur moyen de se protéger est probablement de réduire transitoirement son nombre de partenaires et d’éviter les activités sexuelles de groupes.

    Pour se faire vacciner en Bretagne

    Plus d’information : SexoSafe

    Que faire si j’ai été diagnostiqué avec la variole du singe ?

     

     

    Mis en ligne le 29/07/2022

    Information de la SFLS concernant la variole du singe

    Information de la SFLS concernant la variole du singe à l’attention des professionnels de santé des centres de santé sexuelle et services d'infectiologie

    • Retrouvez toute l'information en cliquant ICI

    Mise en ligne le 24/06/2022

    Pour en finir avec le SIDA : 10 choix politiques

    10 mesures pour en finir avec le sida !

    Téléchargez le contenu en cliquant sur l'image

    Le COREVIH-Bretagne est signataire de cet appel.

     

    Mise en ligne le 04/04/2022

    Je reçois gratuitement mon autotest VIH à domicile

    • Pour revevoir votre autotest VIH, cliquez sur le lien ICI

    Mis en ligne le 06/01/2022

Retrouvez en accès direct ci-dessous nos articles rédigés en direct des plus grands congrès internationaux !


CROI 2022 Conference - Virtual edition
12-24 Février 2022

Retrouvez la chronique de cette conférence »
 
     
  COREVIH Bretagne ©2012 | Droits réservés | Mentions légales
Coordination régionale de Lutte contre l'infection au VIH

COREVIH Bretagne - Bâtiment Le Chartier, 3e étage - CHU Pontchaillou - 35033 Rennes France
Tel: 02 99 28 98 75 | Fax: 02 99 28 98 76 | E-mail: corevih.bretagne@chu-rennes.fr